Le code d’honneur du soldat – Article 7 : prêt à l’engagement, je m’entraîne sans relâche et recherche l’excellence.

L’article D4122-1 du code de la défense prévoit que, exerçant une fonction dans sa formation, [le militaire] doit apporter son concours sans défaillance, s’instruire pour tenir son poste avec compétence et contribuer à la valeur collective de sa formation, s’entraîner en vue d’être efficace dans l’action, se préparer physiquement et moralement au combat.

La performance opérationnelle : capacité d’un groupe ou d’une personne à atteindre les finalités exigées par la mission.

Le goût de l’effort : disposition à mobiliser pleinement ses forces physiques et intellectuelles pour atteindre un objectif.

Le militaire doit :

  • S’entraîner durement et rechercher la difficulté pour progresser ;
  • Avoir le goût du dépassement de ses propres limites, pour s’aguerrir physiquement et moralement.

L’excellence : niveau extrêmement élevé atteint par une personne, une organisation.

Le militaire doit :

  • Avoir le souci du travail bien fait tout en respectant les échéances fixées ;
  • Tenir toute sa place au sein de son unité, selon sa spécialité, et contribuer à la réussite collective de la mission ;
  • Rechercher en permanence à améliorer ses compétences opérationnelles, à approfondir ses savoir-faire et à cultiver ses facultés intellectuelles ;
  • Savoir se remettre en question.

La curiosité :

Le militaire doit :

  • Faire preuve d’ouverture d’esprit, contribuer à la recherche de solutions novatrices dans tous les domaines ;
  • Faire preuve d’imagination et de réalisme dans la conduite de son entraînement.

 


En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts.